Tempo  8 ore 14 minuti

Coordinate 6554

Caricato 24 agosto 2020

Registrato agosto 2020

-
-
2.848 m
1.448 m
0
6,8
14
27,28 km

Visualizzato 72 volte, scaricato 2 volte

vicino a El Portalet, Aragón (España)

Durée : 6h20 (8h avec les pauses et bain “furtif” au lac de Peyreget)
Départ / Arrivée : Parking de la Cabane de l'Araille (1.715 m)
Point culminant : Pic du Midi d'Ossau (2.884 m)
Distances et dénivelé cumulé : 27 km, +2.100 m (circulaire)

Grand classique des activités sportives du Béarn, dans le Parc National des Pyrénées.
Parfois nommé simplement Pic d'Ossau ou Pic du Midi de Pau jusqu'au XIXè siècle, le Pic du Midi d'Ossau tient son nom de la vallée d'Ossau dont il constitue le sommet le plus emblématique.
En fait, il s’agit d’un ancien stratovolcan. La masse rocheuse qui le constitue est en réalité la lave solidifiée à l'intérieur de la cheminée, aujourd’hui disparue. Une fois la montagne qui composait le volcan érodée, le contenu de la cheminée a été exposé, ce qui explique l’homogénéité de son matériel et sa verticalité, tout en contrastant avec les sommets des alentours. La montagne était aussi appelée autrefois "Les Jumelles" en raison de ses deux plus hauts sommets, visibles depuis la face sud. Le point culminant ou Grand Pic (2.884 m) est séparé du Petit Pic (2.812 m) par la Fourche, une brèche plus basse de 180 m par rapport au Grand Pic. Ces caractéristiques font de cette montagne un paradis de l'escalade avec une infinité de voies différentes et une première ascension attribuée le 19 juin 1790 à un berger aspois dans le but d’y installer, pour le compte de Louis-Philippe-Reinhard Junker, un signal géodésique. Depuis lors, l’itinéraire normal de l’ascension comporte trois étapes, de second ordre (voir ci-dessous), où il est recommandé de s’encorder.

A 8 heures du matin, nous sortons du parking de la Cabane de l’Araille (1.715 m) situé un peu en contrebas du col du Pourtalet, sur la D934. Une brume épaisse nous empêche de voir notre objectif du jour qui, si la météo le permet, sera double : réaliser l’ascension du Midi et en faire le tour, depuis le col de Souzon. C’est vrai après tout... Pourquoi ne faire que le sommet, quand on a la possibilité d’en profiter sous tous les angles, une belle journée de mois d’août ?
Nous passons devant la Cabane de Sénescau où le berger est venu pour rassembler son troupeau et attaquons la montée régulière vers le col de Soum (2.085 m). Rapidement, le soleil nous rejoint au-dessus d’une mer de nuages. Vues splendides sur le Pic d’Anayet (un autre sommet constitué sur les restes d’un ancien volcan à la fin de l’orogénèse hercynienne, à la même époque que le Pic du Midi d’Ossau, il y a 270 millions d'années).
À 8h50, nous passons devant le refuge de Pombie (2.032 m) et 15 min plus tard, nous arrivons au Col du Souzon (2.095 m). Devant nous, la longue descente jusqu’au lac de Bious-Artigues (1.440 m). Sur notre gauche, le sentier qui remonte jusqu’à la roche, où plusieurs cordées sont déjà engagées dans la première cheminée. Au total, ce sont trois cheminées qu’il faudra remonter dans l’ascension au sommet :

1° cheminée (2.415 m) : II/III, 25 m. La plus difficile dans le sens de la montée. Bonnes prises toujours pour les mains et pour les pieds. Un pieu en fer facilite la sortie (délicate lorsqu'il n'est pas en place, ce qui peut arriver). Relais sur une chaîne prise sur 2 spits (à gauche, autre possibilité avec un vieux piton renforcé par une sangle). Le sentier poursuit à droite.
2° cheminée (2.425 m) : II/III, 25 m. Plus délicate peut-être dans le sens de la descente. Bonnes prises cependant pour les mains comme pour les pieds. Relais sur une chaîne prise sur 2 spits. Le sentier poursuit NW. À 2.520 m, le sentier vire à gauche et au S.
3° cheminée (2.625 m) : II, 2 relais spités et chaînés. Sans grande difficulté.

En haut de la 3° cheminée (Croix de fer), on rejoint un pierrier. Le remonter jusque sous la Pointe de France. Traverser alors vers le S pour rejoindre la Pointe d'Espagne (point culminant du Grand Pic, à 2.884 m).

Pour la descente, suivre le même itinéraire qu'à la montée. Une croix en fer sert de référence pour localiser en cas de brouillard le haut de la 3° cheminée. Possibilité (recommandé) de monter un rappel pour chaque cheminée.

De retour au col de Souzon (2.095 m), nous bifurquons sur la gauche et entammons la longue descente vers le lac de Bious-Artigues (1.440 m). Sous le col, à 2.025 m, nous croisons un petit ru dans lequel il est possible de remplir les gourdes. La suite de l’itinéraire est simple et consiste à suivre le sentier jusqu’au lac, contourner celui-ci main droite en empruntant le GR 108, remonter la piste pastorale de Bious le long de la Gave (ponts d’Ayous et de Bious) puis à 1.560 m environ, ne pas perdre la bifurcation à gauche vers le bois des Arazures et le col de l’Iou (2.194 m). Un petit bain "furtif" dans le lac du Peyreget (2.074 m) rafraîchira avant le col puis, de l’autre côté, la descente vers le col de Soum et la voiture.

- - - - - - - -
Pour toute information sur les conditions climatiques ou autre, réservations :
Refuge de Pombie
Gardiens : Karine Depeyre, Jean-Marc Ferri
Tel : +33/ 9 72 19 23 80

.
Parcheggio

Parking de la Cabane de l'Araille (1.715 m)

Rifugio custodito

Refuge de Pombie (2.032 m)

Valico

Col de Souzon (2.095 m)

Waypoint

2è cheminée (2.425 m)

Waypoint

3è cheminée (2.625 m)

Vetta

Pic du Midi d'Ossau (2.884 m)

Waypoint

1è cheminée (2.415 m)

Fiume

Eau (2.025 m)

Lago

Lac de Bious-Artigues (1.448 m)

Intersezione

Bifurcation à gauche (1.560 m)

Lago

Lac de Peyreget (2.074 m)

Valico

Col de l'Iou (2.194 m)

Valico

Col de Soum (2.085 m)

Commenti

    Puoi o a questo percorso